Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les communes vaudoises sont libres d'octroyer des permis de construire pour des résidences secondaires jusqu'à fin 2012. Le canton de Vaud a pris position après l'acceptation de l'initiative de Franz Weber visant à limiter ces constructions.

Le Conseil d'Etat vaudois a envoyé une lettre aux responsables communaux, a indiqué samedi à l'ats Jean-Marc Udriot, syndic de Leysin, confirmant une information de plusieurs médias. "Le canton respecte l'autonomie communale", mais recommande une pesée d'intérêts minutieuse pour chaque cas lorsque le taux dépasse 20%, ajoute-t-il.

"C'est une recommandation raisonnable", relève pour sa part Olivier Feller, conseiller national PLR et directeur de la Chambre vaudoise immobilière (CVI), interrogé par l'ats. "Elle ne fait toutefois pas avancer le dossier sur le fond. Les questions juridiques ne sont toujours pas résolues".

Début mai, on notait que près de la moitié des cantons autorisaient les communes à donner leur feu vert à de nouvelles résidences secondaires d'ici fin 2012, malgré le "oui" à l'initiative Weber exigeant leur limitation à 20%. Les poids lourds touristiques se montraient particulièrement permissifs.

ATS