Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le 37e Résisprint de la Chaux-de-Fonds fut le meeting des occasions manquées. Lea Sprunger (400 m haies) et Mujinga Kambundji (100 et 200 m) ont ressenti des douleurs et déclaré forfait.

Lea Sprunger a eu une gêne au niveau du muscle ilio-psoas (fléchisseur de la cuisse) à l'échauffement et préféré ne pas prendre de risques, à dix jours des Championnats d'Europe d'Amsterdam. Apparemment rien de grave, mais l'enjeu sera maintenant d'"être forte dans la tête", relevait la Nyonnaise. Autrement dit, se persuader que même sans avoir pu s'aligner à La Charrière, elle a les moyens d'être très compétitive à Amsterdam.

Pour peu qu'elle puisse reprendre normalement l'entraînement en milieu de semaine, la no 2 européenne 2016 du 400 m haies ne devrait pas être trop handicapée. Son coach Laurent Meuwly ne semblait en tout cas pas se faire trop de soucis. Il ne paraissait pas non plus trop préoccupé par la mésaventure des relayeuses, qui ont manqué leurs derniers réglages avant Amsterdam et les JO.

Dernière relayeuse, Salomé Kora est en effet partie trop vite et n'a jamais pris le témoin des mains de Marisa Lavanchy, qui effectuait son retour, à la place d'Ellen Sprunger (engagée dans un heptathlon en Allemagne). La composition du relais pour Amsterdam et Rio n'est pas arrêtée. Dimanche, une nouvelle sprinteuse a dévoilé ses ambitions: Cornelia Halbheer, à la surprise quasi générale, a décroché in extremis les minima européens sur 200 m, en gagnant la finale B en 23''46.

Autre (rare) éclaircie, Petra Fontanive a confirmé ses minima olympiques sur 400 m haies en s'imposant en 56''78. Au pays de l'horlogerie, le chronométrage a connu un couac pour la finale du 100 m dames. Les temps n'ont pas été pris, et Mujinga Kambundji est repartie sans certitude. De toute façon, la Bernoise, très mal partie, avait été battue dans ce 100 m "pour beurre". Elle a préféré ne pas s'aligner lors du deuxième départ donné 80 minutes plus tard. Elle a aussi déclaré forfait pour le 200 m.

"J'ai ressenti une raideur musculaire au niveau du bassin, je n'avais pas de bonnes sensations. Mieux valait renoncer à repartir", a précisé la Bernoise. Un constat plutôt préoccupant avant Amsterdam, pour une athlète qui n'a toujours pas trouvé la bonne carburation cette saison.

Quant à Pascal Mancini, après un bon chrono de 10''39 en séries du 100 m, à 0''01 des minima européens, il s'est fait mal aux adducteurs sur les derniers mètres de sa finale (10''70).

Au plan international, les performances ont été moins riches que les années précédentes. Le vice-champion olympique du 400 m, le Dominicain Lugelin Santos, a dû se contenter d'un succès dans le modeste chrono de 46''00.

ATS