Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zoug - Le spécialiste zougois de la chimie du bâtiment Sika a vu ses résultats bondir au 1er semestre, témoins du redémarrage dans son secteur d'activités. Son bénéfice net a augmenté de 63,4% par rapport à la même période de 2009, à 150,5 millions de francs.
Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est amélioré de 46% à 216,5 millions de francs, pour un chiffre d'affaires accru de 5,6% (+6,7% en monnaies locales) à 2,094 milliards de francs, a-t-il annoncé vendredi.
Le groupe, qui emploie quelque 12'000 personnes dans plus de 70 pays, relève que toutes les régions ont contribué à sa croissance, mais à des rythmes très différents. Dans la région Asie/Pacifique, les ventes ont crû de 23,8%, avec la Chine (+40%) comme locomotive.
Europe à la traîne
A l'inverse, les marchés traditionnels ont été quelque peu à la traîne, avec des progressions de 5,6% pour l'Amérique du nord, de 2,2% pour l'Europe du Nord, et de seulement 1,3% pour l'Europe du Sud.
L'hiver long et enneigé a freiné les activités dans la construction au début de l'année, mais le deuxième trimestre a permis un certain rattrapage, note Sika. Un des moteurs de sa croissance durant la période sous revue a été le secteur automobile, avec pour résultat une progression de 20,1% des ventes des produits de son segment Industrie qui forme environ un cinquième de son chiffre d'affaires global.
Pour le reste de l'exercice, Sika s'attend à la poursuite de sa croissance, surtout grâce aux marchés émergents. En Amérique du Nord, la reprise devrait se confirmer alors qu'en Europe, les perspectives sont pour l'heure encore difficiles à identifier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS