Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de chemin de fer de la Jungfrau (Jungfraubahn) voit ses résultats bondir au premier semestre 2015, grâce à une forte affluence de visiteurs asiatiques vers le sommet éponyme. Les mois d'hiver restent cependant marqués par un repli du nombre de skieurs.

Le bénéfice net est ainsi ressorti en hausse de 24,8% à 14,6 millions de francs, indique mercredi la société de l'Oberland bernois dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a lui gagné 8,7% à 86,4 millions, à la faveur de la croissance des recettes de transport (+10,8% à 65,4 millions).

Au niveau opérationnel, l'entreprise a dégagé un résultat avant intérêts et impôts (EBIT) de 19,3 millions de francs, en progression de 29,5%. La marge correspondante s'est inscrite à 22,3%.

Sur les six premiers mois de l'année, 424'600 personnes (+19,6%) ont visité le Jungfraujoch, où se trouve la plus haute gare d'Europe à 3454 mètres d'altitude. La fréquentation du domaine skiable s'est en revanche affaiblie de 3,3% à 839'400 personnes.

Nouveau repli cet hiver

Les effets du franc fort n'ont touché que marginalement la marche des affaires du groupe, relève Jungfraubahn. Le recul des visiteurs en provenance de la zone euro s'est certes accéléré, mais il a pu être compensé par la hausse du nombre d'hôtes originaires d'Asie et du Proche-Orient.

Le second semestre a bien commencé, souligne le groupe, qui relève avoir pratiquement atteint ses limites de capacité de transport en juillet et en août. En matière de perspectives, Jungfraubahn n'émet aucune prévision chiffrée, mais table sur un nouveau recul de la demande de la clientèle des vacances d'hiver, en raison de la force du franc.

ATS