Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cancun - Richard est redevenu lundi une tempête tropicale lors de son passage au-dessus du Guatemala et du sud-est du Mexique. Auparavant, il avait balayé le Belize en tant qu'ouragan, mais sans provoquer de victimes ou de dégâts, rapporte le centre américain des ouragans.
La dépression devrait continuer à s'affaiblir avant d'atteindre le golfe de Campeche (Mexique) lundi soir ou mardi matin. Plus des deux tiers des 2,6 millions de barils de brut extraits quotidiennement par le Mexique proviennent de ce golfe.
La compagnie pétrolière mexicaine Pemex surveille l'évolution de la tempête à mesure qu'elle se rapproche du golfe de Campeche. Elle n'a pas évacué le personnel de ses plates-formes.
Richard a frappé le Belize dimanche, accompagné de vents soutenus soufflant jusqu'à 150 km/h. Des toits ont été arrachés et l'électricité a été coupée dans ce petit pays d'Amérique centrale de 330'000 habitants.
Touristes et habitants ont pu se protéger dans des centres d'accueil spécialement ouverts pour la circonstance. Les autorités n'ont signalé aucune victime ni dégât majeur.
Direction Nord
Au Guatemala, on craint surtout des inondations et des glissements de terrain. Le Mexique a procédé à l'évacuation de villages mayas dans la péninsule du Yucatan. Au Honduras, les autorités ont signalé des coupures de courant dans certaines régions et des coulées de boue bloquent l'accès à de nombreux villages.
Dixième ouragan de la saison 2010 dans l'Atlantique, Richard pourrait virer au nord en direction des centres de production américains de pétrole et de gaz naturel, selon des projections météorologiques par ordinateur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS