Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Réunion du FMI: réforme des quotas peu probable cette année

Le projet de réforme des quotas au FMI discuté lors de sa réunion annuelle à Tokyo, sera probablement ajourné, car le quorum nécessaire n'a pas été atteint. La présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf estime peu vraisemblable que l'on y parvienne cette année encore.

Du point de vue de la Suisse, non seulement le produit intérieur brut doit déterminer l'attribution de quotas et de droits de vote, mais aussi l'ouverture économique d'un Etat, a déclaré la présidente de la Confédération et ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf.

De plus, il faudrait tenir compte des contributions financières déjà effectuées. Lors de discussions, le Japon et la Suède se seraient également prononcés pour des critères supplémentaires.

Siège suisse

La Suisse a obtenu son siège au conseil exécutif du Fonds monétaire international (FMI) en 1992 en formant un groupe de vote avec l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Pologne, la Serbie, le Tadjikistan et le Turkménistan. Ils ont atteint ainsi un poids économique suffisant pour y être admis.

Alors que la conduite politique du groupe doit rester en mains helvétiques après la réforme, il est prévu que la Suisse et la Pologne se partagent la direction de l'exécutif dès 2014.

Préparatifs suisses

En conférence de presse, Mme Widmer-Schlumpf a déclaré samedi que la Suisse avait effectué des préparatifs dans ce sens. A ses yeux, il s'agit aussi d'une manière de témoigner du respect envers l'évolution économique favorable de la Pologne.

L'atteinte d'un quorum pour faire passer la réforme d'ici la fin de l'année est surtout menacée par les Etats-Unis en ce moment, qui détiennent un droit de véto et qui temporisent en raison de la campagne électorale américaine.

La présidente de la Confédération et le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann ont également livré un aperçu des résultats obtenus à la réunion. Pour la Grisonne, "c'est un art de viser d'une part une consolidation fiscale, donc réduire des dettes, tout en évitant de mettre en péril des emplois et des possibilités d'investissement".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.