Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La révision annuelle de la centrale nucléaire de Leibstadt va durer plus longtemps que prévu (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

La révision annuelle de la centrale nucléaire de Leibstadt va durer plus longtemps que prévu. Seize nouvelles barres de combustible ne répondent pas aux spécifications souhaitées.

Ces 16 éléments combustibles doivent à nouveau être changés, a indiqué lundi la direction de la centrale nucléaire. Les travaux de révision annuelle vont ainsi durer dix jours de plus que prévu, soit jusqu'au 17 novembre.

Ce problème n'a rien à voir avec les traces d'oxydation découvertes sur des barres combustibles lors de la précédente révision annuelle, précise la direction de la centrale. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a été informée.

La centrale a été déconnectée du réseau le 18 septembre pour sa révision annuelle. Au total, 76 des 648 éléments combustibles doivent être changés. Aucune nouvelle trace d'oxydation n'a été repérée sur les barres combustibles.

Lors de la précédente révision annuelle, des traces d'oxydation avaient été constatées sur 47 éléments combustibles. Cette oxydation était due à des états d'ébullition critiques appelés "dryouts" ou assèchements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS