Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'assainissement de l'assurance chômage ne peut pas se baser uniquement sur une hausse des cotisations salariales. Fort de cet avis, un comité composé de plus de 100 parlementaires des partis bourgeois a lancé lundi la campagne en faveur du projet en votation le 26 septembre.
A l'heure où l'assurance chômage a accumulé 7 milliards de dettes, une révision est inévitable. Le projet finalisé par le Parlement est équilibré, puisqu'il se fonde sur une hausse des recettes d'environ 650 millions de francs et des économies de 620 millions, a affirmé le conseiller national Urs Hany (PDC/ZH) lundi devant la presse.
Un refus de la révision de la loi, comme le prône la gauche, entraînerait une hausse excessive des cotisations pour les employeurs et les employés, d'après le comité. Le Conseil fédéral ferait passer les ponctions salariales en faveur de l'assurance chômage de 2% à 2,5% dès janvier, soit deux fois plus que prévu, a avertit Charles Favre (PLR/VD).
La révision soumise au peuple prévoit une augmentation de 0,2 point à 2,2%, ainsi qu'un pourcent de solidarité sur les revenus de plus de 126'000 francs. Sur le salaire médian suisse (69'876 francs en 2008), cela correspond à 70 francs pour l'employé, a précisé le conseiller aux Etats Werner Lüginbühl (PBD/BE). En cas de "non", la facture se monterait à 175 francs, d'après lui.
Explosion des coûtsCette ponction s'accompagnera aussi d'une hausse de la TVA de 0,4 point en faveur de l'AI dès janvier, ainsi que d'une augmentation des cotisations pour les allocations pour perte de gain de 0,3 à 0,5%. Sans parler par ailleurs des primes d'assurance maladie qui vont prendre l'ascenseur, a averti le Bernois.
Des coûts salariaux en constante progression entravent la compétitivité de la Suisse et menacent les emplois dans notre pays, a renchéri l'UDC thurgovien Peter Spuhler. Pour lui, la révision est "équilibrée et socialement acceptable", malgré la réduction des prestations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS