Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Phoenix Mecano réorganise son activité en Allemagne via une acquisition (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Phoenix Mecano renforce sa division en restructuration Elcom/Ems. Le spécialiste zuricho-schaffhousois des boîtiers et des composants rachète la société allemande Ismet dans le Bade-Wurtemberg.

L'acquisition, dont le montant n'est pas divulgué, concerne l'entier du capital de la maison mère basée à Villingen-Schwenningen et sa filiale en République tchèque, a indiqué mercredi l'entreprise établie à Kloten (ZH) et Stein am Rhein (SH).

Ismet a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros (15,5 millions de francs) environ, avec un effectif de 140 collaborateurs. La firme continuera d'agir sous son nom propre au sein du groupe Phoenix Mecano, précise le communiqué.

Coûts exceptionnels

Phoenix Mecano prévoit d'intégrer la société allemande Platthaus, à Alsdorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), acquise en 2011, dans Ismet. La transaction doit permettre de créer des synergies dans la recherche et le développement ainsi que dans la fabrication et la vente.

La fermeture d'un site de production, dans le cadre de la restructuration de la division Elcom/Ems, et son transfert devraient occasionner des coûts exceptionnels compris entre 1 et 1,5 million d'euros.

L'opération de rachat annoncée mercredi devrait être sous toit le 1er juillet, une fois reçu le feu vert des autorités compétentes.

ATS