Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Fabian Cancellara honorera bel et bien son contrat avec la nouvelle formation RadioShack-Nissan-Trek la saison prochaine.
Le Bernois a coupé court aux rumeurs faisant état d'un éventuel transfert sur son compte "Twitter". "Je n'ai à aucun moment songé à dénoncer mon contrat", a précisé le champion olympique en titre du contre-la-montre, qui affirme n'avoir reçu aucune offre concrète au cours des dernières semaines. "Je ne sais rien à ce sujet. Tout a été monté en épingle", a-t-il poursuivi.
Son avenir avait été remis en question en raison de la fusion entre RadioShack et Leopard Trek, équipe auprès de laquelle il est lié jusqu'à la fin 2013. Le passé de son futur directeur sportif Johan Bruyneel était la cause de ces spéculations: le Belge a mené Lance Armstrong et Alberto Contador, qui restent tous deux soupçonnés de dopage, à respectivement sept et deux victoires finales dans le Tour de France. Et pendant sa carrière de coureur, il avait passé cinq saisons sous la houlette du sulfureux Manolo Saiz.
Fabian Cancellara explique avoir eu de nombreux et fructueux entretiens téléphoniques avec Johan Bruyneel, qu'il a rencontré à Zurich. "Je vous le dis, cela va être grand et couronné de succès", a-t-il d'ailleurs lâché sur Twitter. Le double vainqueur de Paris-Roubaix semble avoir obtenu des garanties de la part du Belge, pour qui les classiques printanières n'étaient jusqu'ici pas un réel objectif. "Le fait d'avoir un favori au départ du Tour des Flandres ou de Paris-Roubaix constituera une toute nouvelle expérience", a souligné Johan Bruyneel lors d'une récente interview.

ATS