Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Rafael Esquivel en détention jusqu'à son extradition de Suisse

Soupçonné de corruption dans ses activités de dirigeant du football sud-américain, le Vénézuélien Rafael Esquivel restera en détention jusqu'à son extradition de Suisse aux Etats-Unis. Le Tribunal fédéral (TF) n'est pas entré en matière sur son ultime recours.

Président de la Fédération de football du Venezuela et vice-président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), le sexagénaire avait été arrêté à Zurich le 27 mai dernier avec six autres dirigeants de la FIFA. Le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone avait refusé à deux reprises sa demande de mise en liberté.

Dans une décision diffusée mardi, le TF a jugé son recours irrecevable. Il a rappelé que les possibilités de contester une décision en lien avec une procédure d'extradition sont étroitement limitées.

Devant le TPF, Rafael Esquivel, qui a la double citoyenneté espagnole et vénézuélienne, avait invoqué son âge ainsi que des problèmes de santé. Soupçonné de corruption par les autorités des Etats-Unis, qui ont lancé une procédure contre lui, le sexagénaire risque jusqu'à vingt ans de prison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.