Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'inquiétude est de mise pour Rafael Nadal au Masters de Londres. Diminué physiquement, l'Espagnol a été battu pour son entrée en lice face au Belge David Goffin, 7-6 (7/5) 6-7 (4/7) 6-4.

En délicatesse avec son genou droit, contraint de renoncer à Bâle puis forfait avant les quarts de finale à Paris-Bercy, Rafael Nadal a pu tenir sa place dans l'O2 Arena. Mais le no 1 mondial a été loin de son meilleur niveau. Gêné dans ses déplacements, il s'est montré moins percutant que d'habitude, tout en commettant de nombreuses fautes.

Seul son courage a vraiment été au rendez-vous, ce qui lui a permis de retarder l'échéance face à David Goffin. Le Majorquin a ainsi sauvé une balle de match à 5-4 dans la deuxième manche, puis trois consécutives à 6-5. Miraculé, Rafael Nadal a toutefois fini par céder au troisième set, durant lequel il a souvent été méconnaissable, grimaçant et boitant de plus en plus au fil de la partie. A se demander s'il pourra continuer ce Masters.

Pas beaucoup plus inspiré, fébrile au moment de conclure, David Goffin a toutefois eu le mérite de se montrer un peu plus constant que son adversaire. Cela lui a permis de s'offrir une première victoire sur Rafael Nadal, mais aussi une première au Masters.

Dans le premier match de la journée dans ce groupe Sampras, Grigor Dimitrov s'est imposé 6-3 5-7 7-5 devant Dominic Thiem. Pour le premier match de sa carrière au Masters, le Bulgare aurait pu s'épargner bien des frayeurs. Rattrapé (encore une fois) par sa nervosité, il a eu toutes les peines du monde à boucler cette rencontre. Cela a été le cas en fin de deuxième manche, mais surtout dans le set décisif.

Menant 5-3 dans cette ultime manche, l'ancien "Baby Fed" s'est mis à trembler, laissant Dominic Thiem recoller au score. Sa chance a toutefois été de se retrouver face à un Autrichien tout aussi fébrile, à bout de souffle en cette fin de saison. Dominic Thiem s'est ainsi sabordé à 5-5, concédant un nouveau break sur deux doubles fautes consécutives.

Servant une nouvelle fois pour le gain de la partie, Grigor Dimitrov a commis une... double faute sur sa première balle de match, puis une grosse erreur en coup droit sur la deuxième. La troisième a néanmoins été la bonne grâce à un énième cadeau de Dominic Thiem. Le Bulgare s'est finalement imposé après 2h21 d'une rencontre éreintante pour les nerfs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS