Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Coup de tonnerre à Roland-Garros. Le nonuple vainqueur de l'épreuve Rafael Nadal a annoncé son forfait au cours d'une conférence de presse improvisée à la dernière minute.

Le gaucher majorquin, qui était l'adversaire désigné de Novak Djokovic (no 1) en demi-finale, souffre d'une inflammation d'un tendon du poignet gauche. Il porte une attelle. "Ce n'est pas cassé", a-t-il expliqué, après avoir passé une IRM vendredi matin. "Mais si je continue à jouer, le poignet se cassera dans quelques jours. Mon médecin ne me voyait pas capable de jouer jusqu'au bout. Il ne pouvait pas m'endormir le poignet cinq jours de plus."

Rafael Nadal a expliqué qu'il souffrait depuis quelques semaines et qu'il avait subi une infiltration avant son match du 2e tour, remporté 6-3 6-0 6-3 face à Facundo Bagnis. "J'ai mal depuis le tournoi de Madrid. Ça allait mieux à Rome. Je pourrais continuer à jouer, mais la douleur est devenue de plus en plus forte au cours des derniers jours. Je ne pouvais plus du tout taper mon coup droit", a poursuivi le no 4 mondial, qui ne souhaite pas prendre de risque inutile.

Le taureau de Manacor a précisé que son poignet devrait rester immobilisé pendant quelques semaines. Très affecté, il a expliqué qu'il s'agissait de la plus difficile conférence de presse de sa carrière, lui qui a tellement travaillé au cours des derniers mois pour retrouver son meilleur niveau. "Pour que je me retire du tournoi le plus important de ma carrière, il fallait vraiment que la situation soit limite", a glissé Rafa, qui avait décroché en avril à Monte-Carlo son premier titre important depuis deux ans et semblait capable d'aller très loin à Paris.

Cette nouvelle blessure semble cependant moins inquiétante que les précédentes. "Cette fois-ci il y a un diagnostic et une solution. Cela ne va pas me priver de compétition pendant des mois. Ce sera seulement quelques semaines d'immobilisation", a assuré l'Espagnol, qui n'exclut pas d'être rétabli à temps pour Wimbledon (dès le 27 juin) étant donné qu'aucune opération n'est envisagée.

Le forfait de Rafael Nadal, qui avait dû renoncer à l'US Open 2014 en raison d'une blessure à un poignet (le droit cette fois-ci), permet par ailleurs à son compatriote Marcel Granollers (ATP 56) de se hisser sans jouer en 8e de finale. Le Catalan se mesurera à l'Autrichien Dominic Thiem (no 13) ou au "teenager" allemand Alexander Zverev (ATP 41) au 4e tour.

ATS