Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rafael Nadal a dû repousser son retour sur les courts après plus d'un mois sans compétition. Le no 2 mondial a déclaré forfait pour le tournoi d'Acapulco après le réveil d'une ancienne blessure.

"C'était mon objectif et mon rêve de jouer le tournoi", a commenté lors d'une conférence de presse l'Espagnol, qui aurait pu commencer lors de la semaine mexicaine sa reconquête de la place de no 1 mondial. "Mais malheureusement, hier (lundi), j'ai ressenti une douleur dans la jambe à l'entraînement", a poursuivi Rafa, vainqueur à deux reprises dans cette station balnéaire mexicaine (2005, 2013).

"Lors de mon dernier entraînement avant de débuter le tournoi, j'ai recommencé à sentir sur un mouvement un pincement dans la même zone qu'en Australie" a expliqué le gaucher majorquin. "Les médecins m'ont dit de ne pas jouer car il y avait un risque d'augmenter la lésion" a-t-il ajouté. "C'est peut-être un problème mineur (...) mais on ne pourra pas le savoir avant d'avoir fait des analyses pertinentes" a-t-il lâché aux journalistes.

Rafael Nadal n'a plus joué depuis son abandon au cinquième set de son quart de finale de l'Open d'Australie face au Croate Marin Cilic le 23 janvier. Il s'était entraîné la semaine dernière à Cozumel, sur la côte caraïbe mexicaine, pour s'acclimater avant de venir à Acapulco. "Je pense que j'avais fait la préparation adéquate pour arriver au tournoi" a-t-il jugé.

Deux grands rendez-vous à venir

Le temps presse pour Rafael Nadal qui, à la mi-février, a cédé la première place du classement ATP à Roger Federer, vainqueur de l'ATP 500 de Rotterdam. Le prochain rendez-vous du décuple champion de Roland-Garros est prévu dans le Masters 1000 d'Indian Wells, où il devrait entrer en lice le 10 ou le 11 mars.

Rafael Nadal avait atteint les 8es de finale l'an dernier à Indian Wells, s'inclinant devant Roger Federer. Il avait enchaîné avec une finale à Miami, où il avait là aussi subi la loi du Bâlois. L'Espagnol va perdre 300 points cette semaine, lui qui avait atteint la finale à Acapulco l'an dernier. Il en remettra 690 en jeu dans les deux Masters 1000 américain. Auteur du doublé l'an dernier aux Etats-Unis, Roger Federer aura quant à lui 2000 points à défendre. Et sa marge sur son grand rival sera de 600 unités lundi prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS