Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Rafael Nadal demeure le maître absolu de la terre battue. Le sextuple Champion de Roland-Garros s'est imposé pour la huitième année de rang à Monte-Carlo.
En finale, Rafael Nadal a donné la leçon à Novak Djokovic. Il s'est imposé 6-3 6-1 après seulement 1h19' de match. Il a vaincu le signe indien qui le frappait face au Serbe contre lequel il restait sur... sept défaites de rang. Il est devenu le premier joueur à remporter vingt Masters 1000 pour annoncer d'entrée de jeu la couleur: il sera vraiment très ardu de le battre ce printemps sur terre battue.
Rafael Nadal a joué cette finale dans le registre qui lui avait permis de gagner ses quatre premiers matches de la semaine, dont un quart de finale vendredi contre Stanislas Wawrinka, sans perdre le moindre set. Incisif, régulier, le joueur de Manacor fut beaucoup trop fort pour un Djokovic qui, faut-il le rappeler, avait été frappé jeudi par la mort de son grand-père Vladimir.
Déjà inquiété samedi en demi-finale par Tomas Berdych, le no 1 mondial a commis trop d'erreurs pour barrer la route de Nadal dans "son" jardin de Monte-Carlo. Face à Nole, Rafa a cueilli son 42e succès de rang dans cet Open de Monte-Carlo où il n'a subi qu'une défaite, en 2003 face à l'Argentin Guillermo Coria.

ATS