Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Rafael Nadal a signé des débuts convaincants dans les Internationaux de France 2012.
Sextuple vainqueur et double tenant du titre, l'Espagnol (no 2) ne s'est pas attardé sur le court Philippe Chatrier mardi après-midi. Vainqueur 6-2 6-2 6-1 en 1h58' face à l'Italien Simone Bolelli (ATP 111), il sera encore à l'abri d'une mauvaise surprise au 2e tour face à l'Ouzbek Denis Istomin (ATP 43).
Poussé au cinquième set par John Isner l'an dernier pour son entrée en lice à Paris, Rafael Nadal n'a pas connu les mêmes difficultés cette fois-ci. Simone Bolelli, qui n'a pas gagné le moindre match sur l'ATP Tour cette saison, ne possède il est vrai pas les mêmes armes que le géant américain.
Le Bolognais résistait jusqu'à 2-2 puis, forçant trop ses frappes, concédait huit jeux consécutifs. Mené 6-2 4-0, il profitait d'un relâchement de son adversaire pour revenir à 2-4, manquant même quatre balles de break dans le septième jeu. Rafael Nadal serrait alors à nouveau sa garde, empochant cinq jeux de suite pour prendre définitivement le large et fêter sa 46e victoire en 47 matches disputés sur la terre battue parisienne.
Principaux rivaux du taureau de Manacor dans le bas du tableau, Andy Murray (no 4) et David Ferrer (no 6) ont eux aussi connu une entrée en matière tranquille. L'Ecossais a dominé le Japonais Tatsuma Ito (ATP 68) 6-1 7-5 6-0, alors que le Valencien a écrasé le Slovaque Lukas Lacko (ATP 64) 6-3 6-4 6-1. Les deux hommes sont appelés à se retrouver au stade des quart de finale.

ATS