Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Raeto Raffainer garde la tête froide, même en plein coeur du bain de foule auquel ont eu droit lundi, à Kloten, les vice-champions du monde perchés sur un bus.

Le directeur des équipes de Suisse, quite à passer pour le rabat-joie de service, a tenu à remettre les choses en perspective.

"Nous ne devons pas nous laisser aller à l'euphorie, dit-il. Je suis heureux, après les JO, que nous ayons su montrer notre vrai visage. Les écarts sur la scène internationale sont extrêmement minimes. Alors nous devons garder en tête que tout n'est pas aussi beau que ça en a l'air aujourd'hui, tout comme tout n'a pas toujours été aussi mauvais que ce qu'on a pu dire dans le passé."

Si disputer la finale a été une magnifique expérience, Raffainer a un objectif plus pragmatique: être présent en quart de finale presque chaque année. "Comme ça, les jeunes joueurs peuvent apprendre à gérer ces matches à élimination directe. Je suis très heureux aujourd'hui, mais je sais aussi que, dès la semaine prochaine, nous allons avoir beaucoup de travail."

Le reste de la délégation, elle, n'a pas boudé son plaisir. Lunettes de soleil sur des yeux fatigués, les joueurs ont tour à tour exprimé leur joie. "Le soutien du public est incroyable et nous l'avons ressenti durant le Mondial. Merci beaucoup !", déclare un Roman Josi qui concède que, même le jour d'après, la défaite "est dure à avaler".

"Nous avons tous tiré à la même corde", retient pour sa part Nino Niederreiter. "Nous voulions plus et cela montre le caractère de cette équipe", insiste Simon Moser. "Le hockey suisse a fait un grand pas en avant, renchérit Josi. Notre formation est bonne et ces deux médailles d'argent (ndlr: après celle de 2013) le prouvent. Nous étions une jeune équipe et étions habités par la confiance. J'espère qu'un jour, nous pourrons ramener l'or."

Le sélectionneur Patrick Fischer ne dit pas autre chose. "Cette génération est impertinente, a confiance en elle et prend du plaisir."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS