Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée israélienne a mené un raid sur la bande de Gaza dans la nuit de dimanche à lundi, faisant un blessé palestinien. L'opération a été menée en représailles à un tir de roquette sur le sud d'Israël, a indiqué un porte-parole-militaire.

Un civil palestinien a été blessé dans l'attaque aérienne, ont indiqué des sources médicales palestiniennes sans autre précision. "Un appareil de l'armée de l'air israélienne a pris pour cible pendant la nuit une fabrique d'armes et un tunnel servant à des activités terroristes dans le nord de la bande de Gaza", a indiqué un porte-parole militaire dans un communiqué.

"L'attaque de ces sites était une réponse aux tirs de roquettes contre les localités du sud d'Israël", précise le texte. Plus tôt dans la soirée de dimanche, une roquette s'était abattue sur le sud d'Israël, sans faire ni dégât ni blessé.

Vendredi, deux roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza vers Israël, suivies d'un raid de représailles israélien. Deux des trois membres des Comités de résistance populaire (CRP) - un groupe radical local prônant la lutte armée - blessés dans le raid, ont depuis succombé à leurs blessures.

Tension

La tension entre l'Etat hébreu et les groupes armés palestiniens de Gaza est remontée d'un cran depuis quelques jours. Dimanche matin, sept Palestiniens ont été blessés dans quatre raids aériens israéliens contre la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.

L'armée israélienne a confirmé que ses avions avaient mené des raids après la tentative d'infiltration vendredi en Israël d'un militant palestinien de la bande de Gaza lors de laquelle un soldat israélien avait été tué. Le militant palestinien, membre du Hamas, avait lui aussi été tué dans la fusillade.

Le Hamas observe une trêve tacite avec Israël, mais d'autres organisations armées palestiniennes continuent ponctuellement de tirer des roquettes ou des obus de mortier contre le territoire israélien.

ATS