Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre Palestiniens ont été blessés, selon des sources médicales, dans deux frappes aériennes israéliennes menées samedi soir et dans les premières heures de dimanche à Gaza. L'opération a été menée à la suite de tirs de roquettes palestiniennes en direction d'Israël.

Le premier raid, qui a fait un blessé, a visé un atelier dans le quartier de Zeitoun, dans la ville de Gaza, ont précisé les sources palestiniennes. Un deuxième raid, dimanche, contre une maison du quartier de Al-Tufah, a fait trois blessés.

Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé les frappes aériennes en affirmant que l'aviation avait "visé un site d'activités terroristes et un atelier de fabrication d'armements dans le nord de la bande de Gaza en réponse à des tirs de roquettes contre Israël".

Selon l'armée israélienne, quatre projectiles tirés de la bande de Gaza se sont abattus sur le sud d'Israël au cours des dernières 48 heures, dont une roquette Grad qui a atterri près de Beersheva, la capitale du Néguev, située à 40 km de l'enclave palestinienne. Ces roquettes n'ont fait ni victime ni dégât.

Tension depuis quelques jours

Par ailleurs, une roquette tirée par des Palestiniens a explosé samedi matin dans une maison de la ville de Gaza, sans faire de victime. L'engin, qui visait le sud d'Israël, a apparemment explosé "prématurément" et provoqué des dégâts dans la maison, ont indiqué des témoins.

Le chef d'état-major de l'armée israélienne avait averti samedi soir que l'intensification des tirs de roquettes de Gaza déclencherait une "réaction" d'Israël après une série de tirs ce week-end.

L'aviation israélienne a aussi effectué deux raids dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord et le centre de la bande de Gaza, faisant six blessés selon des sources hospitalières locales.

Vendredi, une roquette antichar RPG a été tirée par un commando palestinien en direction de soldats israéliens près de la frontière séparant le territoire palestinien d'Israël, selon l'armée. Un engin explosif a été neutralisé par des soldats sur les lieux de l'attaque, à l'intérieur de la bande de Gaza.

ATS