Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée de l'air syrienne a mené vendredi des raids sur une localité rebelle proche de Damas. Ils ont tué 42 civils, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), proche des opposants au régime de Bachar al-Assad. Ces bombardements ont été perpétrés près d'une mosquée.

Ces éléments n'ont pas pu être vérifiés de manière indépendante. La région de la Ghouta orientale, où ces raids ont été menés, est tenue par les rebelles et subit depuis plus d'un an un siège impitoyable de l'armée. Dans ce secteur à l'est de Damas, des dizaines de milliers de civils sont affectés par les pénuries de nourriture et de médicaments.

L'armée de l'air syrienne a commencé durant l'été 2012 à bombarder les zones tenues par la rébellion. Elle est accusée par les organisations de défense des droits de l'homme de mener ces raids sans discerner cibles civiles et militaires.

Plus de 200'000 personnes au total ont péri dans le conflit en Syrie, déclenché en mars 2011 par la répression d'une contestation populaire qui a dégénéré en guerre civile. Ce conflit s'est depuis élargi avec l'apparition de groupes djihadistes luttant à la fois contre des groupes rebelles et le régime de Bachar al-Assad.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS