Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS) a remporté le rallye de Grande-Bretagne à Cardiff.
La victoire du Finlandais a été facilitée par l'abandon de Sébastien Loeb (Citroën DS3), à la suite d'un accident de la route.
Au moment de l'accident de Loeb, Latvala était en tête du rallye, avec plus de sept secondes d'avance sur le Français. Il termine finalement avec près de quatre minutes d'avance sur les Norvégiens Mads Ostberg, 2e, et Henning Solberg, 3e, dans des Ford Fiesta de l'écurie Stobart.
Loeb était de toute façon assuré de son 8e titre mondial consécutif, après l'abandon vendredi de Mikko Hirvonen, son dernier rival pour le titre. Reste que l'Alsacien aurait bien aimé réussir un quadruplé dans ce rallye, lui qui s'était imposé de 2008 à 2010.
Ni Loeb ni Daniel Elena, son copilote, n'ont été blessés dans le choc contre une voiture conduite par des Espagnols et qui arrivait en face d'eux sur une route étroite et fermée, 1 km après l'arrivée de la 18e épreuve spéciale, dimanche en début de matinée. Personne n'a été blessé non plus dans cette voiture, le choc ayant eu lieu à allure réduite.
Ford sauve l'honneur
De son côté, Latvala a remporté pour la première fois ce rallye de Grande-Bretagne. Il s'agit en tout de la 5e victoire de sa carrière en WRC. Le pilote de 26 ans n'avait plus gagné depuis la Finlande 2010, lui qui s'était notamment "sacrifié" en Australie pour offrir la victoire à son coéquipier Hirvonen.
Cette ultime épreuve de la saison a aussi permis à Ford de sauver l'honneur en signant un triplé. Après la Suède et l'Australie, ce n'est que la troisième victoire de l'année pour le constructeur américain, qui n'a toujours pas décidé ou annoncé s'il continuait ou non son programme officiel en WRC en 2012.

ATS