Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ramon Zenhäusern 2e du slalom des JO

Le Valaisan Ramon Zanhäusern a décroché la médaille d'argent lors du slalom des JO de Pyeongchang. Le titre est revenu au Suédois André Myhrer, le bronze allant à l'Autrichien Michael Matt.

Les deux favoris ont été éliminés. Marcel Hirscher n'a pas fini la 1re manche, alors qu'Henrik Kristoffersen a craqué lors de la 2e.

Outre Zenhäusern, premier médaillé suisse en slalom aux JO depuis le Fribourgeois Jacques Luthy (3e à Lake Placid en 1980), deux autres Helvètes ont fini la course: Daniel Yule est 8e et Loïc Meillard 14e.

Le trend était positif. Il s'est confirmé. Vainqueur du City event de Stockholm avant les Jeux, Ramon Zenhäusern a réussi à arracher la médaille d'argent derrière son idole Andre Myhrer (à 0''34), celui qu'il avait battu en Suède.

Le géant de Viège avec son physique atypique et son double mètre a réussi cet exploit grâce à un deuxième parcours de feu. Sur le second run, seul Michael Matt est allé plus vite que lui. Et d'un centième. Sur le plat en fin de piste, "Zeno" a planté ses compas pour accélérer et grappiller ces si précieux centièmes.

En tête après la première manche et en position de force pour obtenir l'or, Henrik Kristoffersen est sorti. Comme le grandissime favori Marcel Hirscher au cours du tracé inaugural. La fenêtre était ouverte et Ramon Zenhäusern en a profité sur une piste plongée dans l'ombre puis à nouveau baignée par le soleil pour le passage des derniers concurrents.

Daniel Yule n'a pas réalisé la deuxième manche que tous espéraient. Le skieur du Val Ferret disait qu'il aimerait faire deux manches dont il serait fier, mais il n'y est pas arrivé. Il ne lui a pas manqué grand-chose, juste des petits détails tout au long des deux parcours. Au final, et même si ce sont les places sur le podium qui comptent, Yule termine 8e à 1''13.

19e de la première manche, Loic Meillard a fait ce qu'il fallait en deuxième pour remonter à la 14e place à la faveur notamment d'une excellente fin de course. Bien centré sur ses skis, agressif sans trop en mettre, le Valaisan d'origine neuchâteloise n'a rien à se reprocher pour ses premiers Jeux. Attention à lui dans quatre ans, car l'expérience accumulée en Corée du Sud lui sera bénéfique.

Le dernier Suisse engagé, Luca Aerni, a été éliminé lors du tracé initial.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.