Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse est au 11e rang du développement humain, selon le PNUD. La Norvège est première sur 187 pays, devant l'Australie, les Pays-Bas, les Etats-Unis. Le rapport fait état de progrès importants dans les pays en développement, progrès menacés par les changements climatiques.

Le rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) intitulé "Durabilité et équité: un meilleur avenir pour tous" fait aussi état de progrès importants dans les domaines de la santé, de l'éducation et des revenus dans les pays les plus pauvres. L'indice de développement humain (IDH) a augmenté de 41% à l'échelle mondiale. Les pays se trouvant dans le cadre inférieur du classement ont progressé de 82%, soit deux fois plus que la moyenne mondiale.

Progrès menacés

Ces progrès dans les pays en développement sont menacés par les changements climatiques, a averti mercredi le PNUD. Il appelle les gouvernements à prendre des mesures pour éviter un retour en arrière.

Les populations des pays les plus pauvres sont bien plus exposées aux catastrophes liées aux changements climatiques que celles des pays industrialisés. La moitié des cas de malnutrition dans le monde sont dus à des facteurs environnementaux, comme la pollution de l'eau et la sécheresse, selon le rapport.

Le PNUD estime que des investissements de 105 milliards de dollars par an sont nécessaires pour l'adaptation au changement climatique. L'agence de l'ONU se prononce pour une taxe sur les opérations de change ou une taxe plus large sur les transactions financières. Elle est également favorable à une taxe sur les transactions financières afin de financer le développement.

ATS