Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Rare acquittement d'un homme condamné à tort pour meurtre

Un homme de trente ans a été acquitté jeudi par la Cour d'assises de Paris à l'issue d'un rare procès en révision. Il avait vu sa condamnation pour meurtre annulée en 2010 car le véritable auteur du crime s'était dénoncé.

Marc Machin est devenu la huitième personne en France depuis la Deuxième Guerre mondiale à être acquittée d'un crime à l'issue d'une procédure de révision. Juste avant que la cour d'assises ne se retire pour délibérer, Marc Machin avait dit sa volonté de s'"en sortir" et d'"aller de l'avant".

"Effectivement, j'ai un passé chaotique, douloureux, fissuré. J'ai commis des choses dont je suis honteux", avait déclaré cet homme, condamné plusieurs fois pour agressions sexuelles. "J'ai vraiment envie de m'en sortir", a-t-il ajouté, "je vais tout mettre en oeuvre pour aller de l'avant".

Marc Machin a passé près de sept ans en prison pour le meurtre à coups de couteau de Marie-Agnès Bedot, commis le 1er décembre 2001 sur le pont de Neuilly, près de Paris.

Agé à l'époque de 19 ans, le jeune homme qui avait déjà dans son casier des actes de violence et deux agressions sexuelles avait avoué en garde à vue le meurtre de cette mère de famille de 45 ans. Une jeune femme avait en outre dit l'avoir vu à proximité du lieu du crime, ce matin-là.

Dès 2004, la justice s'entête

Bien qu'il soit ensuite revenu sur ses aveux, qu'aucune expertise ADN ne l'ait impliqué et qu'une autre femme ait été tuée au même endroit avec un tesson de bouteille alors qu'il était en détention provisoire, il avait été condamné aux assises, en 2004, puis en appel, en 2005, à 18 ans de réclusion criminelle.

Mais en mars 2008, un SDF de 33 ans, David Sagno, s'était accusé des deux meurtres. Il avait donné des détails précis sur les crimes et son ADN avait été retrouvé sur les deux victimes. En février 2012, il a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle.

La procédure de révision de sa condamnation enclenchée, Marc Machin est sorti de prison en octobre 2008. En avril 2010, la Cour de révision a annulé sa condamnation et ordonné un nouveau procès destiné à définitivement le disculper.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.