Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le petit orang-outan, né le 30 avril, n'a pas encore de prénom. Les soigneurs "attendent d'être sûrs" de son sexe pour lui en donner un (photo prétexte).

KEYSTONE/EPA/FRISO GENTSCH

(sda-ats)

Un orang-outan, dont le sexe n'est pas encore connu, est né fin avril au zoo d'Amnéville, dans l'est de la France. Il s'agit d'un événement très rare chez cette espèce parmi les plus menacées au monde.

"Les naissances de grands singes sont encore exceptionnelles dans les parcs zoologiques", souligne dans un communiqué le zoo d'Amnéville.

Ses parents, Ludi et Putri, "sont les ambassadeurs d'une des espèces les plus menacées au monde à cause de la déforestation", souligne le zoo d'Amnéville.

Le petit orang-outan, né le 30 avril et qui "semble être un petit mâle" selon un communiqué du zoo, n'a pas encore de prénom. Les soigneurs "attendent d'être sûrs" de son sexe pour lui en donner un.

"La maman garde le petit tout le temps accroché à son ventre ou son dos", explique Marion Cabrol, responsable pédagogique du zoo, "et comme en plus c'est son premier bébé, pour l'instant, elle préfère rester un peu à l'écart. On attend qu'elle vienne aux grilles pour voir le petit de plus près et déterminer son sexe".

Trois petits lions blancs, des spécimens très rares, et un bébé wallaby albinos sont également nés ces dernières semaines au zoo d'Amnéville.

ATS