Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des opposants à l'indépendance de la Catalogne se sont réunis dimanche devant l'ONU à Genève.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées dimanche devant l'ONU à Genève pour dénoncer le "coup d'Etat institutionnel" des indépendantistes de Catalogne. Ils se sont insurgés contre la "propagande" relayée, selon eux, partialement par les médias.

"Comment des délinquants de droit commun peuvent-ils être reçus en Suisse comme des popstars?", s'est interrogé l'organisateur François Meylan. Il faisait notamment référence à Carles Puigdemont, l'ancien président indépendantiste de la Catalogne, qui était invité ce week-end à la Fête du peuple jurassien à Delémont.

M. Meylan est à l'origine du Comité Catalunya peuple d'Espagne qui défend la ligne constitutionnaliste. Ce groupement se dit solidaire avec "la majorité catalane qui est prise en otage par un projet séparatiste". Le Comité est apolitique, selon M.Meylan. Il a mis en garde contre la montée en puissance d'une véritable "police politique" en Catalogne qui s'en prend aux constitutionnalistes.

Une grave crise politique a éclaté en Catalogne en automne 2017. Une année plus tard, il est question de mettre sur pied un référendum sur un nouveau statut de la région comportant plus d'autonomie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS