Navigation

Rayon de soleil sur le marché suisse de l'emploi

Ce contenu a été publié le 02 mai 2014 - 10:40
(Keystone-ATS)

L'année 2014 s'annonce ensoleillée pour le marché suisse de l'emploi. L'indicateur trimestriel du KOF a grimpé de 2,4 points par rapport à début février, pour atteindre 3,7 points. Cette valeur est la plus élevée en trois ans.

Au vu de ce résultat, "il est permis de s'attendre à une évolution réjouissante du marché de l'emploi en Suisse au cours des prochains mois", ont relevé vendredi les chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué. L'indicateur est calculé sur la base des enquêtes conjoncturelles trimestrielles du centre de recherches.

Son niveau se fonde sur l'appréciation des entreprises de leurs effectifs existants, ainsi que leurs perspectives d'embauches ou de suppressions de postes. Il permet ainsi une évaluation précoce de la situation sur le marché du travail.

Détente dans le commerce de détail

La valeur réjouissante enregistrée sur la période février-mars-avril est notamment à mettre sur le compte des secteurs d'activité qui souffraient de la cherté du franc, ainsi que d'une faible demande en provenance de la zone euro. Ces branches sont désormais bien plus optimistes sur leur situation.

Le KOF cite l'industrie, dont le nombre d'entreprises envisageant une hausse de leurs effectifs est presque identique, pour la première fois depuis la fin 2011, à celui des sociétés escomptant une diminution. Le commerce de détail, fortement touché par le tourisme des achats, profite également d'une détente.

Secteur bancaire à la traîne

Dans l'hôtellerie, l'indicateur est dans le vert pour la première fois depuis cinq ans. La situation de l'emploi s'est par ailleurs stabilisée à un niveau élevé dans les autres secteurs de services, les assurances et dans le bâtiment.

La seule branche qui présente encore une valeur négative est le secteur bancaire. Selon les auteurs de l'indice, ce niveau s'explique avant tout par les adaptations structurelles auxquelles la place financière helvétique a été soumise ces dernières années.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.