Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kinshasa - Au moins 19 personnes ont été tués mercredi dans l'accident d'un avion à Bandundu, chef-lieu de la province du même nom dans l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC). Le vice-gouverneur de la province a fait état de deux survivants.
L'accident s'est produit "entre 12h30 et 13h00 (13h30 et 14h00 en Suisse)", a affirmé le vice-gouverneur de la province de Bandundu, Vicky Mboso Muteba. L'avion venait de Kinshasa et a raté son atterrissage à l'aéroport de Bandundu-ville, a-t-il précisé.
"On a fait sortir les gens, jusque-là on a 19 corps à la morgue et deux survivants. Le pilote, le co-pilote, l'hôtesse font partie des victimes", a précisé le vice-gouverneur. Selon lui, "sous réserve de l'expertise technique (...), la cause présumée peut être une panne sèche" de l'appareil, un Let-410, de la compagnie privée congolaise Filair, qui avait au total 21 persones à son bord.
L'avion, un bi-turbopropulseur de fabrication tchèque, n'a pas explosé, mais s'est écrasé sur "une maison en terre" dont les occupants ont fui en le voyant se diriger vers eux, a indiqué la même source.
Sur la liste noire de l'UELes accidents d'avion sont fréquents en RDC, et toutes les compagnies aériennes congolaises - une cinquantaine identifiées - figurent sur la liste noire de l'Union européenne, qui leur a interdit son espace aérien.
Le mauvais entretien des appareils souvent anciens, leur surcharge s'agissant surtout des avions de transport de fret, l'absence de contrôle, le non respect des règles de sécurité et aussi les mauvaises conditions météo sont souvent la cause de ces accidents.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS