Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de New York a connu jeudi un rebond généralisé après deux séances de baisse, aidée par le repli du dollar et la bonne tenue des valeurs bancaires. Le Dow a gagné 1,47% à 17'895,22 points, le S&P-500 1,26% à 2065,95 points et le Nasdaq 0,89% à 4893,29 points.

Le S&P-500, baromètre des gérants américains, avait reculé sur huit des onze dernières séances dans la crainte d'une hausse des taux de la Réserve fédérale (Fed) dès juin prochain. Un sentiment conforté par les chiffres vigoureux de l'emploi publiés vendredi dernier.

Les données hebdomadaires des inscriptions au chômage, publiées chaque jeudi, ont confirmé l'amélioration du marché du travail mais les ventes au détail de février, en baisse pour le 3e mois consécutif alors qu'un rebond était attendu, laissent l'espoir que la Fed continuera de se montrer patiente. Le dollar a du coup cédé du terrain.

Recul pour Intel

Neuf des dix grands indices sectoriels S&P ont fini en hausse, menés par le secteur financier qui a gagné 2,19% au lendemain des résultats des tests de résistance annuels auxquels la Réserve fédérale soumet les grandes banques. Citigroup, qui a cette fois obtenu l'autorisation d'augmenter la rémunération de ses actionnaires après en avoir été empêché deux fois en trois ans, a notamment pris 3,34%.

Aux technologiques, Intel a jeté un froid en sabrant sa prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours. Le numéro un mondial des semi-conducteurs, qui évoque notamment une demande plus faible que prévue de PC professionnels, a été sanctionné d'un recul de 4,73%, la plus forte baisse du Dow Jones, entraînant dans son sillage Microsoft (-2,29%).

Marché obligataire

L'indice du secteur high tech a néanmoins progressé de 0,53%. Il a été aidé par des valeurs comme Apple (+1,81%) ou Facebook (+1,75%) qui, elles, surfent sur la vague du mobile.

Le marché obligataire s'inclinait après avoir monté pendant une partie de la séance. Le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 2,114%, contre 2,107% la veille, et celui à trente ans à 2,697% contre 2,681% précédemment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS