Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'y a plus d'espoir de retrouver l'alpiniste suisse disparu dans le karakoram dans l'ascension d'un sommet de plus de 8000 mètres, estiment les autorités pakistanaises. Les recherches visant à le retrouver lui et ses deux compagnons, un Autrichien et un Pakistanais, ont été interrompues lundi.

Les trois hommes n'ont pas donné de nouvelles depuis le 9 mars, alors qu'ils escaladaient le Gasherbrum-1 (8048 mètres), également appelé "Pic Caché" ("Hidden Peak"), point culminant du massif du Karakoram. La mauvaise météo a largement handicapé les opérations de secours, a expliqué à l'AFP le Colonel Manzoor Ahmed, président du Club d'alpinisme du Pakistan.

"Les hélicoptères de l'armée avaient fait jeudi une nouvelle tentative lorsque la météo s'est améliorée, mais ils n'ont retrouvé personne", a-t-il expliqué. Et le temps s'est à nouveau dégradé depuis, rendant "impossible d'envoyer une expédition de secours" dans cette zone où l'hiver n'est pas terminé.

Plus d'espoir

"Il n'y a malheureusement plus d'espoir (de les retrouver) car ils ne peuvent rester en vie si longtemps, les recherches ont donc été abandonnées", a-t-il conclu.

Aucun contact n'a été établi avec les alpinistes, équipés de téléphones satellite, depuis le 9 mars, alors qu'ils se trouvaient à 450 mètres du sommet. Selon le Colonel Ahmed, ils ont peut-être été victimes de vents violents ou d'une avalanche.

ATS