Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

S'élever, prendre de la distance... il fallait monter haut pour avoir moins chaud ce week-end... Et encore!

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

Il a fait chaud, et il fera encore chaud en Suisse ces prochains jours, au moins jusqu'à jeudi, avec un maximum annoncé pour mardi. Des records ont déjà été battus, dans l'eau et dans l'air, de jour comme de nuit.

A Sion, il a fait dimanche jusqu'à 36,2 degrés. De quoi battre le précédent record absolu de température 2018 pour la Suisse, qui était de 35,9 degrés.

On a également enregistré des températures exceptionnelles dans les cours d'eau. Samedi, l'Aar à Berne a battu le record de 2003 avec 23,5 degrés. Et le Rhône a dépassé les 27 degrés du côté de Genève.

Meteonews annonce que, d'ici à mercredi, les températures dépasseront les 30 degrés les après-midis en plaine, voire atteindront les 35 degrés. En prime, les nuits seront très douces, avec des minimales ne descendant pas sous la barre des 20 degrés aux abords des principaux lacs du pays.

Pour quelques degrés de moins

Des orages pourraient éclater dans les Alpes les après-midis et soirées. Dès lundi des débordements régionaux sur le Jura et les régions de plaine seront également à envisager.

Le passage d'un front pluvio-orageux devrait signer la fin de la canicule jeudi en cours de journée. Mais la baisse des températures sera toute relative. Il faudra en effet encore compter avec des maximales proches des 25 degrés vendredi et le week-end prochain.

La Suisse a déjà eu plus chaud. En 2003, à Grono (GR), on avait mesuré 41,5 degrés, température maximale pour le sud des Alpes, et 39,7 degrés en 2015 à Genève pour le nord. Alors...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS