Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les entreprises et les personnes victimes de faillite en Suisse sont toujours plus nombreuses. L'an dernier, leur nombre a dépassé le record déjà peu réjouissant de 2010. Parallèlement, les créations et radiations de sociétés ont elles aussi atteint un niveau inégalé.

Le Registre du commerce a enregistré 6661 faillites de sociétés en 2011, soit un résultat en hausse de 6,5% sur un an, a indiqué lundi l'institut de recouvrement Creditreform.

Les faillites liées à une insolvabilité sont restées assez stables (+0,8%) l'année passée. Le nombre de ces cas est en hausse au Tessin et dans le nord-ouest de la Suisse. Il est en revanche en recul dans le canton de Berne, en Suisse orientale et en Suisse centrale.

En dépit de la stabilité recensées sur l'année, les cas d'insolvabilité ont particulièrement bondi en décembre. Leur croissance s'est élevée à 19,4% à 406.

Barre franchie

A l'image des dernières années, les faillites de personnes sont restées plutôt stables (+0,5%) à 5748, malgré une hausse de 3,4% en décembre. En additionnant les cas touchant les entreprises et les personnes, le nombre total franchit pour la première fois la barre des 12'000 (12'409).

L'année 2011 a aussi été marquée par une recrudescence des créations de sociétés. Au 31 décembre, Creditreform en recensait 39'671, un résultat en progression de 5,2%. La Suisse occidentale et le Tessin ont connu une évolution supérieure à la moyenne suisse.

Radiations en hausse

L'année écoulée se marque également par un autre record: jamais autant de sociétés n'ont été radiées. Comparé à 2010, la hausse se monte à 11% pour un total de 28'278 radiations. Ce résultat dépasse même le record de 2005, remarque Creditreform.

Les radiations grimpent de plus de 20% dans les cantons de Zurich et de Berne. Seule la Suisse centrale présente un nombre en recul.

ATS