Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des centaines de milliers de personnes ont rejoint l'Europe par la Méditerranée en 2016 (archives).

KEYSTONE/AP/GIANNIS PAPANIKOS

(sda-ats)

Plus de 5000 migrants sont décédés en 2016 en tentant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée, un record. Dans le monde, le nombre de victimes atteint près de 7500 personnes, a dit vendredi l'ONU à Genève.

Mais ce chiffre pourrait augmenter de plusieurs centaines encore après la vérification d'indications, a précisé devant la presse un porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Il "est assez important historiquement" et "il est probable que nous n'aurons jamais un nombre" consolidé "pour toutes ces tragédies".

Parmi les personnes décédées figurent aussi plus de 1100 victimes au Sahara et dans le nord de l'Afrique. Ces derniers jours, une dizaine de décès supplémentaires ont été observés en Libye et en Méditerranée. Plus de 60 personnes ont été sauvées au large de la Libye.

En 2015, moins de 5800 migrants étaient décédés dans le monde, dont plus de 3700 en Méditerranée. En trois ans, le nombre de victimes dans le monde a dépassé 18'000, soit 17 par jour. Ce chiffre est "simplement choquant", estime le directeur général de l'OIM William Lacy Swing, qui appelle à nouveau à une migration "légale" et "en sécurité" pour tous.

Arrivées par la mer en Europe largement en recul

La hausse en 2016 est liée notamment à l'amélioration du dispositif de collecte des données, a par ailleurs expliqué le porte-parole. De plus en plus de migrants utilisent les réseaux sociaux pour évoquer leur avancée vers leur destination. Les familles recourent également à ce moyen pour tenter de localiser leurs proches portés disparus dans leur tentative de rejoindre un autre pays.

Pour autant, les spécialistes de l'OIM soulignent que certaines routes migratoires sont devenues plus mortelles. Au total, près de 370'000 personnes ont rejoint l'Europe par la mer en 2016. Un chiffre largement en recul par rapport en 2015 où plus d'un million de personnes étaient arrivées.

En 2016, les arrivées ont été surtout constatées en Italie et en Grèce, quasiment à parts égales. Moins de 9000 personnes se sont par ailleurs rendues à Malte, en Espagne ou à Chypre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS