Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des records absolus de température sont tombés mardi dans plusieurs stations de mesure en Suisse. La palme revient à Genève, avec 39,7 degrés, la plus haute valeur jamais enregistrée en Suisse au nord des Alpes. L'ancien record, 38,9, datait de 1921.

"En résumé, on peut dire qu'il s'agit de la deuxième ou troisième journée la plus chaude jamais recensée en Suisse", a dit à l'ats Frédéric Glassey, de MeteoNews. Parmi les endroits qui ont battu leur record figure aussi Nyon (VD), avec 38 degrés (ancien record: 36,3 dimanche passé et en 2003).

Records aussi à Neuchâtel avec 37,8 (36,5 en 1921), Payerne (VD) avec 37,9 (37,2 en 2003), Sion avec 37,8 (record de 2003 égalé), Wynau (BE) avec 37,2, Berne avec 36,8 (36,7 en 2003), Fribourg avec 36,6, Planfayon (FR) avec 32 degrés, La Frétaz (VD) avec 29,9 (29,8 en 2003) et 28,2 à Evolène (VS/27,9 en 2012).

Il a fait aussi très chaud en altitude, avec par exemple 31,6 à Adelboden (1300 mètres), 32 à Planfayon (environ 1000 mètres) ou 29,9, à La Frétaz (1200 mètres). Coire a enregistré 37,2 degrés, mais il ne s'agit pas d'un record. Au Tessin en revanche, les températures ont été moins élevées, avec 32 à 33 degrés, a indiqué MétéoSuisse.

La vague de chaleur, qui a débuté mercredi passé, dure depuis sept jours, ce qui est vraiment très rare, a précisé MétéoSuisse. La température la plus élevée jamais atteinte en Suisse est de 41,5 degrés, à Grono, dans le val Mesolcina (GR), lors de la canicule de 2003.

Orages et baisse des températures

Mardi en fin d'après-midi et en début de soirée, les premiers orages se sont déclenchés sur la chaîne du Jura, sur les Alpes occidentales, dans l'Oberland bernois et dans la région de Genève. Ils étaient classés de niveau "alerte rouge", avec des risques de pluies abondantes, de vents violents et de grêle.

Les orages vont se calmer mercredi, mais les températures seront nettement plus basses, avec des maxima entre 22 et 25 degrés. Il fera aussi relativement beau jeudi, avec 24 degrés. Le mercure va remonter vendredi avec 25 à 26, pour atteindre de nouveau les 30 degrés samedi. L'atmosphère se rafraîchira à nouveau lundi.

Qualité de l'eau assurée dans les piscines

Une des meilleures façons de se rafraîchir consiste encore à faire trempette. Et les baigneurs pourront continuer à plonger dans les bassins sans se prendre la tête. "L'ensemble des piscines à Lausanne sont gérées par des pompes calibrées qui injectent ce qui est nécessaire pour que la qualité de l'eau reste la même", explique Christian Barascoud, gérant des piscines de la capitale vaudoise.

A sa connaissance, "tout est automatique en Suisse". Il note de fait une grosse augmentation des produits d'entretien comme le chlore ainsi que de l'apport d'eau fraîche dans les bains.

Et sur ce dernier point, le gérant ne craint pas de restriction. En 2003, il avait fait plus chaud plus longtemps et les piscines avaient pu continuer leurs traitements, souligne-t-il. Il rappelle par ailleurs que l'hygiène de l'eau des bassins est régulièrement contrôlée dans la journée par les piscines elles-mêmes et des visites inopinées sont programmées par les cantons.

Rails déformés dans les Grisons

Dans les Grisons, la chaleur a déformé lundi les rails de la ligne Coire-Arosa des Chemins de fer rhétiques (RhB). Des trains sont restés bloqués entre les gares de Lüen et de Castiel. Le trafic ferroviaire a été interrompu dès 17h00. Il a repris mardi à 14h00. Un service de bus a été mis en place durant la période d'interruption de la ligne, indiquent les RhB.

ATS