Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Recours aux réserves obligatoires de carburant

L'Office fédéral pour l'approvisionnement économique (OFAE) a décidé d'utiliser une partie des réserves obligatoires de carburant afin d'éviter une éventuelle pénurie en Suisse. L'intervention fait notamment suite à l'arrêt temporaire de la raffinerie de Cressier.

Si l'approvisionnement en or noir n'est toutefois pas en péril, la pénurie actuelle est temporaire et due à une conjonction de plusieurs facteurs. Premièrement, la raffinerie de Cressier (NE) est à l'arrêt jusqu'au milieu de la semaine prochaine à cause d'un problème technique.

La dernière raffinerie helvétique à être en service, après l'arrêt des activités à Collombey (VS) par le groupe Tamoil, fournit en volume le quart de l'ensemble des produits raffinés vendus dans le pays.

"Le problème actuel n’est pas que nous ne soyons pas capables de produire, mais que le niveau du Rhin est bas, et que les barges ne peuvent pas charger autant de produits que d’habitude", a minimisé Florence Lebeau, porte-parole de Varo Energy, propriétaire du site neuchâtelois, contactée mardi par l'ats.

Car, deuxième facteur, le niveau du Rhin ne permet effectivement pas aux bateaux d'importer de l'essence et du diesel supplémentaire, les embarcations ne pouvant actuellement pas être pleinement remplies.

Enfin, troisièmement, les chemins de fer allemands (Deutsche Bahn) utilisent leurs capacités maximales et ne peuvent en conséquence pas non plus livrer plus de carburant et de combustible vers la Suisse.

Pas de pénurie

C'est pourquoi il a été décidé de faire appel aux réserves obligatoires, comme l'a confirmé à l'ats Lucio Gastaldi, chef de la section "réserves obligatoires" de l'OFAE, revenant sur des informations données par la RTS et la Handelszeitung.

"Les entreprises peuvent, à titre transitoire, acheter des volumes issus des réserves obligatoires", explique Lucio Gastaldi.

L'OFAE va ainsi mettre sur le marché 50 millions de litres de diesel et 40 millions de litres d'essence. Si cela semble beaucoup, ces quantités ne représentent pourtant que 2,5% de l'essence et 4,5% du diesel contenus dans ces stocks obligatoires.

Si, pour l'une ou l'autre raison, plus rien ne pouvait être importé en Suisse, l'ensemble des quantités contenues dans les réserves obligatoires permettraient au pays de tenir quatre mois et demi avec une consommation normale.

Le volume des importations n'est pour l'heure que réduit et les provisions suffisent. La Confédération prévoit que la situation se détende dès que la raffinerie de Cressier sera à nouveau en activité.

Problème d'étanchéité

Mise hors service depuis mercredi soir, la raffinerie neuchâteloise sera donc à l'arrêt jusqu'au milieu de la semaine prochaine, a indiqué Florence Lebeau. Les premières indications parues dans les médias locaux RTN et L'Impartial/L'Express faisaient état d'une remise en service en milieu de cette semaine déjà.

L'arrêt est dû à une fuite de pétrole liée à un problème d’étanchéité d’un échangeur de chaleur. Il s'agit d'un tuyau utilisé pour récupérer la chaleur.

"Il a fallu l’arrêter, le refroidir, commander les pièces, et il y a encore une bonne semaine de réparations. Celles-ci sont en cours", précise Florence Lebeau. L'occasion a été saisie pour effectuer des travaux initialement prévus début 2016.

Salle de contrôle neuve

Le site avait été acheté en 2012 pour 30 millions de francs par Varo Energy Holding, suite à la faillite de son ancien propriétaire Petroplus. Quelque 50 millions de francs ont été investis cette année par le groupe basé à Zoug pour moderniser les infrastructures et améliorer l'efficacité des activités de raffinage du brut.

Sur cette somme, une salle de contrôle plus moderne et sécurisée a coûté 10 millions de francs. "Nous pourrons désormais être proactifs lorsqu’il adviendra des problèmes dans l’installation", projette Florence Lebeau.

"La nouvelle salle répond aux dernières normes technologiques, alors que l’ancienne avait été construite avec la raffinerie il y a une cinquantaine d’années et n’était plus à jour techniquement", concède la porte-parole de Varo Energy.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.