Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Grand Conseil valaisan a balayé vendredi un postulat urgent invitant le Conseil d'Etat à saisir le Tribunal fédéral (TF) pour annuler l'ordonnance d'application sur les résidences secondaires. Les députés ont considéré la démarche stérile et néfaste pour l'image du Valais.

Portée par quatre avocats, dont le député-suppléant Philippe Nantermod, le postulat urgent a été refusé par 102 voix contre 21. Le parlement s'est montré très sceptique sur les chances de cette action auprès du TF.

Les députés souhaitent que le Valais "respecte la volonté exprimée par le peuple" le 11 mars dernier et mette son énergie pour continuer à aller de l'avant. Un avis partagé par le Conseil d'Etat qui a appelé les députés à refuser le postulat urgent et "à continuer à se battre avec intelligence",

"Nous devons poursuivre cette bataille avec les cantons alpins qui sont nos alliés et en collaboration avec la Confédération", a rappelé Jean-Michel Cina, chef du département de l'économie, de l'énergie et du territoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS