Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga lors de sa visite du camp de réfugiés de Moria sur l'île grecque de Lesbos fin mai. Selon elle, la situation en matière d'asile peut redevenir précaire (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

En mai, le nombre des demandes d'asile a reculé de près d'un quart par rapport au même mois de 2016 en Suisse. Cette baisse a été révélée samedi par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, en charge du dossier, sur les ondes de la radio publique alémanique SRF.

Le mois passé, 1451 requêtes ont été enregistrées, a dit la ministre de justice et police en interview. Ce chiffre s'élevait à 1885 en mai de l'année passée, selon les statistiques du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

Mme Sommaruga n'a pas souhaité faire de pronostics sur les demandes futures en Suisse, en raison du nombre record d'arrivées de réfugiés et de migrants enregistré en Italie. Etablir un pronostic est difficile en ce moment, a-t-elle dit. Mais la situation peut redevenir "précaire".

En raison de la situation qui prévaut en Italie, la conseillère fédérale rencontrera lundi le ministre italien de l'Intérieur, a-t-elle indiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS