ABB a poursuivi sa croissance au premier trimestre 2019, enregistrant une progression des commandes et des recettes. Le géant zurichois de l'électrotechnique a toutefois subi un recul de 6% en l'espace d'un an de son bénéfice net à 535 millions de dollars.

Les commandes se sont établies à 7,61 milliards de dollars (7,59 milliards de francs) ce qui représente une augmentation de 1% ou 3% à taux de change constants. Les recettes ont gonflé de 6% à 6,85 milliards. Sans effet de devises, la croissance atteint 4%, indique ABB mercredi.

Le résultat opérationnel Ebita a grappillé 2% en dollars, à 766 millions. Il s'est envolé de 10% à taux de change constants.

Dans son point sur la situation trimestriel, non annoncé à l'avance contrairement aux habitudes de la maison, le groupe zurichois déplore des conditions macroéconomies mitigées en Europe. La croissance devrait se poursuivre en Chine et aux Etats-Unis. Les prix du pétrole et le marché des devises vont continuer d'influencer les résultats.

ABB a annoncé mercredi le départ surprise de son patron Ulrich Spiesshofer.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.