Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Globalement, les bonbons de sucre cuit, les articles dragéifiés et les autres articles de confiserie moulés ont affiché des progressions de volume, alors que les bonbons à la gelée ou à la gomme et les caramels mous ont en revanche connu une évolution négative (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Les confiseurs suisses ont enregistré une contraction de 1,4% de leur chiffre d'affaires à 343 millions de francs en 2016. Le volume des ventes est, lui, resté quasiment inchangé à 33'821 tonnes, soit une légère augmentation de 0,2% par rapport à l'année précédente.

Sur le marché domestique, le chiffre d'affaires a même chuté de 8,2% pour s'établir à 87 millions de francs, indique jeudi Biscosuisse, l'association faîtière des industries de biscuits et de confiseries. Les 14 fabricants helvétiques ont également vu leurs volumes de ventes baisser de 5,2% en Suisse: ils n'ont vendu que 5880 tonnes, contre 6200 l'année précédente.

À l'inverse, 27'941 tonnes de produits de confiserie ont été vendues à l'exportation, soit une augmentation de 1,4 % en comparaison annuelle. Le chiffre d'affaires résultant des ventes à l'étranger a crû dans une proportion similaire de 1,1% pour s'établir à 256 millions de francs.

L'Allemagne (23,3%) et les États-Unis (20,4%) restent les principaux débouchés de l'industrie helvétique de la confiserie. La France (9,8%) et l'Espagne (7,2 %) suivent loin derrière.

"La pression exercée sur les produits indigènes par les marchandises d'importation bon marché se poursuit", informe encore Biscosuisse. Le volume de produits de confiserie importés durant l'année passée a en effet augmenté de 1%, alors que 0,5 % de marchandises en moins ont été vendues au total (produits indigènes et importés) sur le marché suisse.

Les Suisses moins gourmands

Globalement, les bonbons de sucre cuit (+1,7%), les articles dragéifiés (+0,5%) et les autres articles de confiserie moulés (+4,6%) ont affiché des progressions de volume. Les bonbons à la gelée ou à la gomme (-13,1%) et les caramels mous (-7%) ont en revanche connu une évolution négative.

En Suisse, la consommation moyenne par habitant de confiserie a diminué à 3,12 kg par an, soit une baisse de 50 grammes en comparaison annuelle. La part de consommation d'articles sans sucre a aussi reculé de 20% à 18,9%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS