Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au total, quelque 331'000 fausses coupures ont été retirées de la circulation de janvier à juin 2017 (archives).

KEYSTONE/EPA ANSA/CIRO FUSCO

(sda-ats)

Le nombre de faux billets en euros saisis a reculé au premier semestre, selon des chiffres publiés vendredi par la Banque centrale européenne (BCE). Il s'agit essentiellement des coupures de 20 et 50 euros.

Au total, quelque 331'000 fausses coupures ont été retirées de la circulation de janvier à juin 2017, alors qu'elles étaient au nombre de 353'000 au second semestre 2016 et déjà de 331'000 au premier semestre 2016, a indiqué la BCE dans un communiqué.

"La probabilité de recevoir une contrefaçon est donc très faible", considère l'institut, d'autant que le nombre de billets réels en circulation augmente en parallèle. Il y en a actuellement plus de 20 milliards pour une valeur totale de 1100 milliards d'euros.

Les coupures de 20 et 50 euros comptent à elles deux pour 85% des billets contrefaits saisis.

Pour rendre toujours plus difficile le travail des faux-monnayeurs, la BCE dote progressivement la zone euro de nouveaux billets avec des dispositifs de sécurité renforcés. Les coupures de 5, 10, 20 et 50 euros ont déjà été introduites et remplacent progressivement les anciens billets.

ATS