Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les voies de fait à l’encontre du personnel et de la clientèle ferroviaire sont en recul, ont annoncé mardi les CFF lors du rapport annuel du corps de police à Olten (SO). Sur environ 32'400 personnes contrôlées dans les trains et les gares, 1850 ont été arrêtées et remises aux autorités cantonales et communales compétentes.

Les CFF n'ont toutefois pas donné de chiffres exacts. Ils seront publiés lors du bilan qui aura lieu en mai durant leur conférence de presse, a précisé un porte-parole de l'ex-régie fédérale. Ils observent néanmoins une légère diminution des voies de fait.

Le sentiment de sécurité a aussi connu une hausse en 2014, écrivent les CFF. Un bilan confirmé par les réactions des voyageurs. En outre, les agents sont intervenus à bord de 286 trains de supporteurs et lors de manifestations publiques et sportives.

Vols à la tire

Parmi les délits enregistrés figurent au premier plan les vols à la tire ainsi que les vols en général. Ils sont suivis par les graffitis, particulièrement durant l'été, et les déprédations sur les trains et les installations ferroviaires.

La police des transports fait aussi de la prévention. Une action transfrontalière contre les pickpockets a été organisée en fin d’année avec la police allemande. D'autres interventions internationales conjointes sont prévues.

Accès au systèmes d'information

La Police des transports des CFF entend organiser sa collaboration avec d'autres autorités de police de manière plus efficace encore. De son point de vue, il faudrait avoir dès que possible un accès aux systèmes d'informations policiers.

En raison de contrôles parfois transfrontaliers dans les trains, la reconnaissance de la Police des transports CFF par les accords internationaux est nécessaire. Le porte-parole de la compagnie justifie cette demande en expliquant que ces agents doivent aussi se former dans une école de police. Ils suivent exactement le même cursus que les policiers cantonaux, a-t-il fait encore remarquer.

Il est en outre souhaitable d’avoir une réglementation "raisonnable" concernant les amendes d’ordre, afin, par exemple, de sanctionner plus simplement les personnes qui traversent les voies sans autorisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS