Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La centrale nucléaire de Mühleberg (BE) a redémarré lundi au terme de sa révision annuelle. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a donné son feu vert après avoir constaté qu'il n'y avait aucun défaut sur la cuve de pression du réacteur.

La centrale avait été arrêtée le 5 août. Une partie des éléments combustibles ont été remplacés et des travaux périodiques de contrôle ont été effectués, ont annoncé lundi les Forces motrices bernoises (FMB). La pleine puissance de l'exploitation sera atteinte au cours des prochains jours.

Les mesures et analyses confirment que la sûreté de l'installation est garantie, a assuré l'exploitant. Quelque 650 experts suisses et étrangers ont rejoint les collaborateurs de la centrale nucléaire pour procéder à cette révision.

Les contrôles par ultrasons de la cuve de pression du réacteur exigés par l'IFSN ont été réalisés dans le cadre de la révision annuelle. Il s'agissait d'obtenir la certitude que l'installation de Mühleberg ne présentait pas d'éventuels défauts de fabrication détectés sur le réacteur belge de Doel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS