Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - La Corée du Nord a placé en mer Jaune des missiles sur leurs pas de tir, a rapporté dimanche l'agence sud-coréenne Yonhap. Ces mouvements coïncident avec le début de manoeuvres aéronavales de la Corée du Sud et des Etats-Unis qui ravivent les tensions régionales.
L'agence Yonhap a également déclaré, cinq jours après le bombardement de l'île sud-coréenne de Yeonpyeong par l'artillerie du Nord, que la Corée du Nord avait déplacé d'autres missiles vers la zone frontalière. Au ministère sud-coréen de la Défense et à l'état-major, on se refuse à confirmer des informations classées secret défense.
Pyongyang a promis une riposte militaire "sans pitié", selon les termes de l'agence officielle KCNA, en cas de violation de ses eaux territoriales.
Les manoeuvres navales coréo-américaines, programmées de longue date, doivent s'étaler sur quatre jours et se déroulent très au sud de la zone maritime contestée où se sont produits mardi les tirs d'artillerie qui ont causé la mort de deux militaires et deux civils.
Les habitants et les journalistes présents sur l'île de Yeonpyeong ont reçu ordre de se réfugier dans des abris par crainte de bombardements nord-coréens, mais l'ordre a été levé une quarantaine de minutes plus tard. Quelque 1.600 civils et un millier de militaires résident à cet endroit.
Cet ordre d'évacuation a été donné après que des détonations venant de Corée du Nord ont été entendues près de l'île. Selon le ministère sud-coréen de la défense, il pourrait s'agir de tirs d'artillerie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS