Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Rejet de la plainte en diffamation de Stormy Daniels contre Trump

Stormy Daniels a été déboutée une première fois contre Donald Trump (archives).

KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER

(sda-ats)

Un tribunal fédéral de Los Angeles a rejeté lundi la plainte en diffamation de l'actrice X Stormy Daniels, qui accuse le président Donald Trump de l'avoir dénigrée sur Twitter. La plaignante a été condamnée à payer les frais d'avocat du milliardaire new-yorkais.

Stormy Daniels, qui assure avoir eu une liaison avec Donald Trump entre 2006 et 2007, affirme avoir été abordée en 2011 sur un parking de Las Vegas par un inconnu ayant menacé de s'en prendre à sa fille si elle évoquait publiquement cette relation.

Au coeur d'une guérilla médiatique et juridique contre M. Trump, l'actrice avait fait réaliser et diffuser en avril dernier un portrait-robot de cet inconnu, que le président américain avait tourné en ridicule le lendemain dans un tweet. Ce croquis réalisé "des années plus tard, d'un homme qui n'existe pas" relevait pour lui d'une "arnaque absolue".

Pour la jeune femme, ce tweet constituait une diffamation publique devant les 50 millions d'abonnés de Donald Trump.

Le juge du tribunal de Los Angeles a estimé que cette plainte n'était pas fondée. Dans son jugement, il se range aux arguments de la défense de Donald Trump pour laquelle ce tweet était une formule "rhétorique" relevant de la liberté d'expression et non une appréciation visant la jeune femme, Stéphanie Clifford de son vrai nom.

L'actrice de films pornographiques a déposé une autre plainte contre le président américain pour contester la validité de l'accord de confidentialité sur sa liaison contre le versement de 130'000 dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.