Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le relais suisse 4 x 10 km a obtenu son meilleur résultat de "l'ère Cologna" aux Mondiaux avec une 5e place à Falun.

Les Helvètes n'ont jamais été en mesure de se mêler à la lutte pour les médailles en raison d'un premier relais défaillant d'Ueli Schnider, mais la performance de Dario Cologna en no 2 a de quoi "booster" le Grison avant son 50 km.

Schnider, Cologna, Jonas Baumann et Toni Livers ont concédé 2'03 à la Norvège de l'invincible Petter Northug. Les Norvégiens ont décroché un 8e titre mondial d'affilée dans la discipline, un record. Du reste, les hommes "en blanc" (ils ont abandonné leur traditionnelle combinaison rouge) n'en finissent pas d'empiler les records. Ainsi, Northug décroche déjà son troisième sacre de la semaine, après le sprint et le sprint par équipes, et sa douzième médaille d'or à des Mondiaux.

Cinq de ces couronnes ont été obtenues en relais, un record pour un Norvégien, ce qui revêt une signification particulière au pays du ski de fond roi. Une énième fois, Northug, qui faisait équipe avec Niklaus Dyrhaug, Didrik Toenseth et Anders Gloeersen (trois néophytes), a fait parler sa pointe de vitesse pour ne laisser aucune chance à Calle Halfvarsson au sprint. Halfvarsson, l'enfant de Falun, a apporté à la Suède la médaille d'argent, devant une toujours aussi étonnante équipe de France emmenée par les redoutables Maurice Manificat et Robin Duvillard.

Cologna a laissé une très bonne impression. Sur le deuxième tronçon, il a fait jeu égal avec les cadors Johan Olsson et Maurice Manificat en temps absolu. Le problème est qu'il avait pris le "témoin" avec une bonne minute de retard sur la tête. Il est parvenu à remonter son équipe de la 15e à la 6e place, en réduisant légèrement l'écart. Ueli Schnider s'était surestimé sur le premier parcours. Les deux derniers relayeurs, Baumann et Livers, ont bien embrayé derrière Cologna, laissant derrière eux des nations cotées comme l'Allemagne, la Finlande ou l'Italie, pour un résultat final qui correspond à l'objectif maximal de Swiss-Ski.

"J'ai fait une bonne course. Maintenant, j'attends le point culminant (highlight"), le 50 km de dimanche", a réagi Cologna.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS