Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon les militants de l'organisation Campax, les autorités pourraient bien à l'avenir faciliter l'exportation d'armes pour booster les affaires des producteurs suisses.

Image Campax

(sda-ats)

L'exportation de matériel de guerre ne devrait pas être facilitée à l'avenir, bien au contraire. C'est pourtant un danger bien réel, selon Campax. Une trentaine de ses militants ont remis une pétition signée par plus de 12'000 personnes à la Chancellerie fédérale.

"Apparemment, tous les moyens sont bons pour assurer les affaires des producteurs d'armes suisses", note Andreas Freimüller, président de Campax, cité dans un communiqué envoyé mardi en marge de la remise de la pétition à Berne. Que des vies soient mises en danger dans les pays qui importent ces produits ne semble pas inquiéter outre-mesure le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis.

Et les militants de Campax de rappeler que l'une des raisons du retrait de son prédécesseur Didier Burkhalter était son désaccord avec ses collègues sur l'exportation de matériel de guerre dans les zones de conflit. Malheureusement, le Tessinois ne paraît pas avoir les mêmes préoccupations que lui et la position du Conseil fédéral sur cette question risque ainsi de basculer, souligne Campax.

Il y a quelques semaines, l'organisation a envoyé un courrier à M. Cassis à ce sujet. Elle fournit mardi la réponse que lui a donnée le conseiller fédéral, datée du 18 avril. Ce dernier écrit notamment dans sa lettre que "la technologie et l'industrie helvétiques qui sont liées à la sûreté sont aujourd'hui menacées".

Campax est une organisation suisse indépendante qui mène des campagnes sur des thèmes actuels importants. Elle se bat pour une démocratie ouverte et s'engage pour une économie juste et verte ainsi que "pour une société solidaire, qui se soucie des autres".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS