Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"C'est un livre qui s'ouvre", a expliqué le violoniste français Renaud Capuçon, qui dirigera et jouera dans le nouvel ensemble.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Renaud Capuçon va diriger un nouvel ensemble à cordes réunissant des étudiants de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU). Le violoniste français jouera aux côtés d'une vingtaine de jeunes au sein des "Lausanne Soloists". Première tournée prévue en février 2019.

"Belle journée", mercredi, pour Hervé Klopfenstein, directeur général de la HEMU, qui a annoncé la création "d'un ensemble magnifique avec un artiste exceptionnel". Il a présenté les détails de cette collaboration aux côtés de Renaud Capuçon, 42 ans, qui enseigne depuis l'automne 2014 à la Haute école lausannoise.

Le nouvel ensemble, baptisé les "Lausanne Soloists", inclura en priorité des étudiants de l'école. De la classe de Renaud Capuçon bien sûr, dont les élèves ne passeront pas d'audition car le musicien les connaît: "je les entends tous les quinze jours". Mais aussi des classes des autres professeurs, sur concours.

L'ensemble sera renforcé par quelques anciens élèves afin d'assurer une certaine stabilité. Mais il y aura un tournus et pas de rente de situation, a averti Hervé Klopfenstein. La priorité sera de former un ensemble "cohérent" et "homogène".

Grande Logique

La création de cet orchestre répond à une "grande logique", selon Renaud Capuçon. "Le travail qu'on fait dans la classe, on va aussi le faire sur scène. Les étudiants vont apprendre à s'écouter, apprendre à vivre ensemble avant, pendant et après la scène".

"C'est un livre qui s'ouvre", a ajouté le violoniste, féru de transmission. Le musicien veut plonger ses étudiants dans une "vraie dynamique de tournée", "les prendre sous son aile et leur donner confiance. L'expérience de jouer ensemble résout la moitié des problèmes de stress", a-t-il expliqué.

Renaud Capuçon dirigera et jouera au sein de l'ensemble. "Je vais diriger du violon, pas à la baguette", a-t-il précisé.

Deux tournées

Le répertoire des "Lausanne Soloists" ira de Bach jusqu'aux oeuvres d'aujourd'hui. L'orchestre effectuera deux tournées par an, de huit à dix jours. L'une pendant l'année académique, l'autre durant l'été.

Cinq concerts sont d'ores et déjà prévus en Suisse et en France pour février 2019. Des festivals se sont également montrés intéressés. "C'est assez exceptionnel pour un ensemble qui n'existe pas", a souligné Renaud Capuçon qui estime qu'il y a "une attente du public qui aime s'attacher à des ensembles qui évoluent avec des jeunes".

Faire rayonner Lausanne

"Les "Lausanne Soloists" n'auront pas pour vocation de créer une saison de plus à Lausanne. Il n'est pas impossible qu'ils y donnent des concerts, mais il s'agira surtout de porter le nom de Lausanne à l'extérieur", a expliqué Hervé Klopfenstein.

Contrairement à la Camerata de Lausanne, ensemble plus autonome créé par le prédécesseur de Renaud Capuçon à la HEMU Pierre Amoyal, le nouvel orchestre est "calibré" par rapport aux usages de la Haute école, a ajouté M. Klopfenstein. Le projet est pour l'instant entièrement financé par des fonds privés, via la Fondation culturelle HEMU-CL. Il n'est pas exclu que d'autres mécènes ou des institutions apportent plus tard leur soutien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS