Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Les deux constructeurs automobiles PSA Peugeot Citroën et Renault vont rembourser à l'Etat, par anticipation, un milliard d'euros chacun (1,3 milliard de francs). Cette somme représente le tiers des prêts gouvernementaux accordés pendant la crise en échange du maintien de leurs usines en France.
Dans des communiqués séparés, les deux groupes ont fait valoir vendredi que cette décision allait leur permettre de réduire leurs frais financiers.
L'agence de notation Fitch Ratings a relevé que les deux groupes avaient accumulé ces derniers mois d'amples liquidités (7,4 milliards d'euros pour Renault et 10,2 milliards pour PSA) et qu'ils pouvaient désormais trouver sur le marché des financements moins coûteux que ceux octroyés par l'Etat.
Redressement plus rapide que prévu"Le redressement des profits de Renault et de PSA depuis le second semestre 2009 a été plus fort et plus rapide que prévu au moment où ces prêts ont été accordés", a relevé l'agence dans un communiqué.
PSA et Renault avaient bénéficié en 2009 des prêts à taux préférentiels d'un montant total de 6 milliards d'euros (7,7 milliards de francs) pour les aider à traverser la crise, en contrepartie d'engagements sur la non-fermeture d'usines en France.
Le calendrier arrêté prévoyait un début de remboursement à partir de 2011, opération devant s'étaler jusqu'à 2014. Mais depuis quelques mois, les deux groupes avaient indiqué qu'ils envisageaient des remboursements anticipés.
Au premier semestre, PSA a engrangé un bénéfice net de 680 millions d'euros, contre près d'un milliard de pertes un an plus tôt. Renault de son côté a réduit son déficit à 823 millions d'euros, contre -2,7 milliards sur la même période un an plus tôt.
La décision des deux groupes, perçue comme un signe de confiance retrouvée, a été bien perçue en Bourse où les deux groupes caracolaient en tête du CAC 40. PSA gagnait 2,36%, à 23,18 euros, et Renault 1,87%, à 35,91 euros.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS