Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - L'armée sud-coréenne a entrepris jeudi de renflouer la poupe d'un bâtiment de sa marine afin de déterminer la cause de l'explosion qui l'a envoyé par le fond en mars, près d'une zone frontalière contestée avec la Corée du Nord. L'opération devrait durer onze heures.
Le ministre sud-coréen de la Défense, Kim Tae-young, a déclaré au début du mois que le Cheonan avait peut-être été atteint par une torpille nord-coréenne, laissant craindre que cet incident ne déclenche un conflit. La poupe du navire renfermerait, pense-t-on, les corps de la plupart des 46 marins portés disparus après le naufrage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS