Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sans tenir compte des éléments exceptionnels liés à l'acquisition et à l'intégration de Sanitec, le bénéfice net ajusté de Geberit s'est inscrit à 604 millions de francs, 3,5% de plus qu'en 2016 (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Sous le poids des charges liées au rachat de Sanitec, Geberit affiche une rentabilité en repli à l'issue de 2017. Malgré des ventes en hausse, le spécialiste st-gallois des techniques sanitaires a vu son bénéfice net se tasser de 3,8%, à 527,4 millions de francs.

Sans tenir compte des exceptionnels liés à l'acquisition et à l'intégration de Sanitec, le bénéfice net ajusté s'est inscrit à 604 millions de francs, 3,5% de plus qu'un an auparavant, écrit mardi le groupe sis à Rapperswil-Jona (SG). Geberit a notamment passé un charge de 44 millions après la fermeture des usines de production de céramique de Digoin, en Saône-et-Loire, et de Villeneuve-au-Chêne, dans l'Aube, en France.

Le chiffre d'affaires a pour sa part atteint 2,91 milliards de francs, en hausse de 3,5% sur un an.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS